RETOUR

Covid 19. La restauration au régime sec.

par webmaster le 27-07-2020

Covid 19. La  restauration au régime sec.

Cf. Fortune - 09 juillet 2020 - CHALLENGES N° 662

Du jamais vu. Même en temps de guerre, même pendant  l'occupation,

les bistrots  étaient restés ouverts. Autant dire que le traumatisme

(et les pertes)  ont été considérables  pour les petites et grandes familles

de la restauration ( Les Bertrand,  Desseigne, Costes, Bucher, Tafanel,

Baudaire, Vanhove, Wallgren, Privat, Richard et Joulie).  L'obligation de

fermer en quelques heures les 198 000 bars et restaurants français le 14

mars au soir  à déclenché une crise sans précédent dont on peine à prédire

la fin et surtout, l'ampleur.

Les plus audacieux entrepreneurs du secteur Olivier Bertrand ( Burger King,

Angelina, Léon de Bruxelles,  L'Alsace...) , a ainsi vu  sa fortune régresser de

550 à 400 millions d'euros (207e du classement ). Une fois passée  la période

d'urgence' pendant laquelle les pouvoirs publics ont mis la main à la poche,

les établissements ont pu rouvrir, mais la clientèle revient très timidement.

Dans un métier à coûts fixes élevés, il en faut peu pour donner  aux festins

les plus appétissants le goût de la soupe à la grimace, intimement lié à la

conjoncture, le métier de restaurateur n'a pas fini de souffrir dans un pays

en télétravail, avec un taux de chômage élevé et où les touristes étrangers

ont déserté. J.-F.A.