RETOUR


Manon Jobert, AE.EHP. 27 ans, Cheffe restaurant l'Escalier, 18e.

par Pierre Berthet le 16-04-2019

 Manon JOBERT, AE.EHP., 27 ans  Cheffe du Restaurant l’Escalier Paris 18e.


'Attirée par la cuisine depuis mon enfance, j’ai eu la chance d’avoir autour de moi des cuisiniers amateurs passionnés qui m’ont encouragé à développer mon goût et mon appétence pour les bonnes choses. Dès mon adolescence, la cuisine est apparue pour moi comme une vocation professionnelle.
Afin d’acquérir les connaissances théoriques et les compétences techniques nécessaires pour devenir Cheffe cuisinière, j’ai suivi un BTS Hôtellerie Restauration à l’école Hôtelière de Paris lycée Jean Drouant, promotion 2012, option A, après avoir obtenu un bac général scientifique.  Durant cette formation, j’ai eu l’occasion d’effectuer de nombreux stages pour découvrir le monde des cuisines. Ma première expérience, a été en tant que commis de salle au restaurant gastronomique « Le Gaudina » (Four Season’s Provence). J’ai ensuite, découvert le domaine de la pâtisserie lors de mon stage au restaurant étoilé « Le Pergolèse » auprès du Chef MOF Stéphane Gaborieau. L’occasion pour moi de prendre conscience de l’exigence et de la précision nécessaires pour effectuer les desserts et cela est devenu pour moi un nouveau challenge !
Mon 1er poste de Cheffe de partie a été au restaurant gastronomique « La Fine Mousse » lorsque j’avais 23 ans, après une expérience très enrichissante en tant que demi Cheffe de partie à l’Hôtel Saint James Restaurant étoilé auprès de la brillante (et magnifique) Cheffe MOF Virginie Basselot (et au restaurant gastronomique « Chez Cécile, La Ferme des Mathurins »).
Aujourd’hui, je suis Cheffe et associée de mon propre restaurant, dans le 18ème arrondissement de Paris « l’Escalier ». C’est un bistrot de quartier pour lequel j’ai souhaité développer une cuisine simple, traditionnelle, accessible, légèrement revisitée et entièrement élaborée à partir de produits frais, de saison et de qualité.
Mais si j’ai pu me lancer dans cette aventure, c’est aussi grâce à des rencontres….
Tout d’abord, celle avec Sylvia, responsable du néo bistrot « Felicity Lemon », qui m’a accordé une totale confiance en me proposant un poste de Cheffe de partie pour son restaurant et qui m’a formé à une cuisine plus inventive que celle que j’avais pu travailler jusque-là dans des établissements classiques.  Ensuite, celle avec Raphaël Dos Santos, collègue de la salle du restaurant gastronomique « Panache » où j’ai exercé en tant que Cheffe de partie en 2016. C’est à ce moment qu’est née l’idée d’ouvrir notre propre restaurant. Cela a commencé sur le ton de la plaisanterie, puis c’est devenu concret et enfin, nous nous sommes lancés ! '